décembre 08, 2020

La gastronomie d’un pays reste un des meilleurs moyens de connaitre son histoire, ce qui est le cas de la cuisine marocaine. Reflet de la culture du pays et de ses influences, il s’agit d’une cuisine méditerranéenne, principalement berbère avec des influences arabo-andalouses et africaines : les fameux Tajines et Harrira ont été apportés par les berbères, les dattes, laits et céréales par les bédouins tandis que les maures ont introduits l’huile d’olive, l’amande et de nombreuses herbes.

Ses 2.000 ans d’histoire et sa grande variété de plats traditionnels lui ont permis en 2013 d’être inscrite au patrimoine immatériel de l’UNESCO sous l’appellation de « diète méditerranéenne », c’est-à-dire l’ensemble de savoir-faire, de connaissances et de traditions concernant la façon de partager la table et de consommer les aliments.

Tout comme la musique, les recettes de cuisine se transmettent généralement à l’oral, sans livres de cuisine, et au sein de la famille (souvent de mère en fille).

Comment se déroule un dîner typique 

Au Maroc, le dîner est sans doute le repas le plus codifié de la journée.

Avant de vous mettre à table n’oubliez surtout pas de vous laver les mains car le repas se déguste sans couverts excepté le khobz, un pain rond que l’on utilise comme cuillère. Une fois que l’hôte dit « Bismillah » (au nom d’Allah), le dîner peut commencer : souvent très copieux, il n’est donc pas impoli de ne pas terminer son assiette !

En entrée seront servies des salades, crues ou cuites accompagnées de purées froides. Les plats principaux sont souvent des mélanges de sucré-salé ou d’épices et d’herbes. Les plus connus : les Tajines, les Couscous ou encore les Harrira. À l’occasion des grandes fêtes, il n’est pas rare de cuisiner un Méchoui : un mouton ou un agneau cuit à la braise. Les pâtisseries marocaines sont également très renommées et souvent composées d’amandes, de fleurs d’orangers ou encore de cannelle, comme les cornes de gazelles, les ghribas ou les zlabias. Elles sont généralement servies avec un verre de thé à la menthe.

Une recette marocaine

Soupe traditionnelle maghrébine à base de tomate, d'autres légumes et de viande, la Harrira peut se déguster avec une cuillère en bois de citronnier (insérer lien produit).

Comment la préparer en trois étapes ?

Étape 1 :

Hacher la viande en petits dés, la coriandre, le persil, le céleri et l'oignon.

Les mettre dans une cocotte-minute, ajouter les pois chiches, les lentilles, le safran, la cannelle, le poivre, le sel, la noix de beurre et le coulis de tomates.

Recouvrir de 2 litres d'eau et faire cuire à couvert 20 à 30 min.

Étape 2 :

Dans un Tupperware, délayer la farine dans 1/2 litre d'eau, secouer énergiquement pour éviter la formation des grumeaux

Une fois que les pois chiches sont cuits, mettre la cocotte sur feu moyen et y incorporer le concentré de tomate et cheveux d'anges. Après 5 mn, ajouter le mélange farine + eau tout en remuant. Porter à ébullition sans cesser de remuer.

Dans un bol brouiller l'œuf et le verser dans la préparation tout en remuant.

Étape 3 :

Laisser bouillir l'ensemble pendant 10 à 15 minutes.

Vérifier l'assaisonnement et la consistance de la soupe qui doit être veloutée mais non épaisse, rajouter de l'eau si c'est le cas.

 

Et voilà ! Rien de plus facile, vous pouvez maintenant déguster votre Harrira !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.


Voir l'article entier

Medina de Marrakech
Les médinas : plongée au cœur des villes marocaines

décembre 08, 2020

En arabe « la ville ancienne », la médina désigne la vieille ville, authentique, mystérieuse, et véritable lieu de vie.
Voir l'article entier
Au rythme des fêtes marocaines
Au rythme des fêtes marocaines

décembre 08, 2020

Voir l'article entier
La musique marocaine : rencontre entre plusieurs cultures
La musique marocaine : rencontre entre plusieurs cultures

décembre 08, 2020

Voir l'article entier

Pour suivre l'aventure Mouyma !

x